NAO : notre réponse

En toute transparence, la CGT AG2R vous fait part de sa réponse envoyée à la direction sur son positionnement quant aux dernières propositions d’augmentations salariales.

“Bonjour Monsieur ,

Incontestablement, la CGT aura pesé sur les NAO.

Notre indéfectible attachement à l’égalité femmes-hommes lors de nos échanges ne vous a pas échappé. Vous-même avez relevé, non sans humour : « vous n’avez pas le monopole du cœur », qu’il s’agissait d’un marqueur fort de notre organisation syndicale.

Votre proposition d’un accord NAO intégrant la PPV (Prime de pouvoir d’achat) proratisée, après avoir proposé 3 accords différenciés, nous interroge donc légitimement car elle apparait comme une forme de provocation anti CGT. Nous vous l’avons d’ailleurs répété à plusieurs reprises lors des réunions.

Nous étions partisans d’une augmentation pour tous. Sur ce point, vous donnez satisfaction. Il était essentiel que les salariés percevant plus de 35 000€/an bénéficient enfin d’une reconnaissance après avoir été volontairement oubliés durant de trop nombreuses années.

Pour autant, la construction de vos propositions va accentuer les inégalités salariales femmes-hommes. Aussi, nous regrettons votre refus d’un effort plus conséquent sur les deux premières tranches qui aurait bénéficié aux plus basses rémunérations et donc aux femmes.

Seule organisation syndicale à avoir revendiqué une revalorisation du ticket restaurant et de ‘l’indemnité télétravail, nous nous satisfaisons de votre proposition même si une revalorisation à 3€ de l’indemnité télétravail était plus en adéquation avec la hausse vertigineuse des prix de l’énergie.

La prime PPV, qui n’a aucune légitimité à être proratisée puisqu’il ne s’agit pas ici de mesurer la performance mais, comme son nom l’indique, de donner du pouvoir d’achat aux salariés, a été revue à la hausse passant de 500€ à 800€. Comme indiqué, votre méthode d’application discrimine les temps partiels donc les femmes, les aidants, le handicap… Il faut impérativement à l’avenir que le groupe s’inscrive dans les évolutions sociétales sur ces sujets.

Malgré ces très fortes imperfections, les adhérents de notre organisation syndicale ont souhaité, à une courte majorité, que la CGT AG2R soit signataire des deux accords : NAO et avenant télétravail.

Nous espérons que vous mesurez pleinement l’importance de cette prise de position au regard des arguments développés par nos négociateurs au fil des négociations. Pour rappel, lors de l’avant dernière réunion, la CGT était la seule organisation syndicale qui a clairement annoncé son refus de signer un accord si de nouvelles propositions plus avantageuses n’étaient pas faites !

Pour toutes ces raisons, nous souhaitons que, dans le cadre des augmentations individuelles, une attention particulière soit portée sur les rémunérations des femmes et des bas salaires.

Enfin, si les négociations NAO au niveau de la branche n’aboutissaient pas, vous vous êtes engagés à redistribuer l’enveloppe que vous avez provisionné (0.86% du budget). Dès à présent nous formulons la revendication pour que cette somme soit prioritairement allouée à une augmentation collective récurrente pour les plus basses tranches de votre construction NAO.

Bien cordialement”


Seront appliqués les dispositions suivantes, sur une enveloppe de 6% de la masse salariale (13 701 775 €)

au 1er avril 2023 :

  • revalorisation du ticket restaurant de 8,81 euros à 9,87 euros (répartition 60% employeur / 40% salarié) ;
  • Revalorisation de l’indemnité télétravail de 2€ à 2,5€ jour.

applicables sur la paie d’avril :

  • Prime de partage de la valeur : 800 euros : versée fin avril, proratisée selon le temps de travail, et la présence entre mars 2022 et avril 2023. Le versement ne pourra pas être inférieur à 50 euros. Le montant est net, cette prime n’est pas soumise à cotisations, exceptée pour les salariés touchant plus de 3 fois le Smic.
  • augmentations collectives :

2% d’augmentation pour les salaires jusqu’à 35K, avec un plancher minimum de 700 euros brut annuel ;

1,8% pour les salaires entre 35k et 45K ;

1,4% pour les salaires entre 45K et 55K ;

1,2% pour les salaires entre 55K et 65k ;

1% pour les salaires au dessus de 65K (hors Comadir, Comex et CDG).

Les tranches de salaires sont calculées sur le salaire brut ancienneté comprise, le % d’augmentation s’applique sur le salaire brut hors ancienneté.

Une ancienneté minimum de 18 mois est requise au 31/12/2022 pour les augmentations collectives.

budget augmentations individuelles : 1,29% de la masse salariale

Les augmentations collectives et individuelles seront versées sur la paie d’avril, mais rétroactives à janvier.

Les négociations de branche ont débutées le 26 janvier dernier. La CGT AG2R continuera de vous informer sur les propositions qui seront faites. Vous pouvez aussi retrouvez les informations ici !

Nos précédents articles sur le sujet :

NAO : Les fourberies d’escarpin ! – CGT AG2R (cgt-ag2r.fr)

NAO : La direction tend un piège grossier mais terriblement efficace ! – CGT AG2R (cgt-ag2r.fr)

NAO : début d’un retour à la raison de la direction ? – CGT AG2R (cgt-ag2r.fr)

N.A.O : Le jour le plus NON – CGT AG2R (cgt-ag2r.fr)