Congé de fin de carrière

Un prolongement salutaire ?! Pour qu’il soit réussi, le départ en retraite se prépare, s’organise, s’anticipe. On le sait d’autant plus dans notre groupe que certains de nos collègues dispensent des formations « dynamique 50 » et « CAP 60 » afin d’accompagner les salariés dans la préparation de cette nouvelle étape.

départ

En juillet 2016, lors de la fusion REUNICA / AG2R, un accord « Congés de fin de carrière* » était signé entre la direction et les organisations syndicales (sauf FO). Le premier chapitre de cet accord s’étalait sur 5 ans, en prévoyant pour les salariés des deux groupes éligibles des mesures progressives et transitoires pour utiliser le CET dans le cadre d’un départ anticipé, sur la base de l’existant chez AG2R.

Les conditions sont simples : Avoir 55 ans entre le 01/07/2016 et le 30/06/2021, signer un engagement pour un départ en retraite entre l’âge auquel le salarié peut bénéficier d’une pension de retraite (même minorée) et l’âge ou il bénéficie d’une retraite à taux plein des régimes obligatoires (base + complémentaire) avant le 1er juillet 2021.

L’employeur abonde les jours mis sur le CET, et de façon transitoire sur l’indemnité de fin de carrière, afin de cesser le travail plus tôt tout en restant dans les effectifs. Pour le salarié c’est donc la possibilité de se projeter quelques années à l’avance et pour l’employeur une véritable souplesse en termes de gestion d’effectifs.

Ce chapitre arrive donc à expiration dans quelques mois. Ceux qui n’auront pas signé, ou qui n’auront pas l’âge requis au 1er juillet ne pourront pas utiliser leur CET pour partir plus tôt.

Le calendrier, bousculé par les élections professionnelles, nous parait extrêmement serré pour pouvoir renégocier un accord aussi structurant dans de bonnes conditions. C’est pour cette raison que la CGT a écrit à la DRH et au Directeur des affaires sociales afin de le proroger à minima de 6 mois pour donner à chaque partie (nouveaux élus et direction) le temps d’aborder ce sujet sereinement.

Pour la CGT, ce type d’accord, favorable aux salariés, dépasse les enjeux électoraux du moment. Pour autant, afin de vous assurer que de telles mesures puissent être reconduites, il est important que vous accordiez votre confiance aux organisations syndicales qui y sont favorables.

*Pour tout complément d’information ou si vous souhaiter le détail de cet accord, n’hésitez pas à nous contacter.